Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salima Raoui

Artiste - Art Thérapeute Humaniste- Fondatrice de ECC/ABB

Salima Raoui

Jour 32 de Confinement : Egalité Homme Femme face au confinement ?

Reflexion sur l'égalité face au confinement 

Les effets du Coronavirus c'est nouveau???...pas si sure...En tout cas pas pour nous les femmes de la société marocaine ayant grandi dans les années 60 du moins...Voilà juste que les hommes passent par les mêmes restrictions que nous...et que pour la premiere fois nous pouvons peut-être nous ressentir égaux??

Le nouveau pour les hommes et l'ancien pour nous les femmes :
- Confinés chez eux, ils sont restreints dans leur mouvement, leur choix de sorties et de rencontres avec le monde...Les femmes ont toujours vécu cela depuis toutes petites ou des la puberté...
- Devant porter un masque et être muselés de force à chaque sortie et rencontre avec les autres.Elles ont été sommées de ne pas se dire, ne pas se montrer, de se déguiser sous des tas de formes et de traditions vestimentaires ...pour ne pas attirer à elles une autre forme de virus...l'homme prédateur 
- Ils rasent les murs des rues vides où l'aggresseur peut surgir de nulle part...Elles continuent à les raser ces murs de rues pleines d'indifference où l'agresseur est partout, du dragueur dans sa voiture, au piéton à coté ou en face, au chauffeur de taxi, au cycliste ou même au moul al karoussa (le vendeur de legumes ambulant) qui ne semble jamais être intimidé par l'audace de son désir...
- Ils sont tous obligés de dire où ils vont sur un papier signé par les autorités.. Elles devaient rendre compte à la minute près de là où elles allaient et avec qui elles seraient...
- Ils rongent leur frein sous le couvre feu de 18h a 6h du matin... Leur couvre feu à elles n'avait pas d'heures fixes il pouvait devenir une journée, une semaine, voire même une année pour certaines...
- Ils ont maintenant la peur du virus dans le ventre en sortant, elles l'avaient en sortant et en rentrant...
- Pour certains le seul contact avec la rue est sur leur toit ou derriere les fenêtres...les femmes de nos harems n'en connaissaient souvent que ces endroits...
- Ils doivent aller faire le marché et découvrir soudain que le prix des courses est extrêmement plus élevé qu'ils ne le pensaient et que leur durée est beaucoup plus courte. Les femmes ont toujours su rabaisser leur fierté et dominer leur peur pour chercher les prix les plus bas dans les lieux et marchés éphémères les plus populaires . Afin de nourrir toute une famille pendant 10jours...au moins! 
- La sécurité financière des hommes est en danger...celles des femmes l'a toujours été et elles ont appris à gérer en bonne gestionnaire les aléas de leur insécurité financière au grés des caprices des hommes.
- La liberté de faire ce qu'ils veulent leur ait ôté...bienvenue dans le monde féminin qui a toujours composé avec diplomatie ou rebellion et a négocié des petites victoires souvent au prix de vies gâchées et sacrifiées ...
- Ils ont été les "Petit Prince" de leur famille, aujourd'hui, ils découvrent que leur pouvoir se limite de jour en jour...Elles ont toujours été les Cendrillon en attente de leur prince charmant ou leur Barbe bleu...grâce à la roulette russe des mariages arrangés
- Ils ont eu le pouvoir de choisir leur destinée qu'ils l'acceptent ou pas aujourd'hui ils y sont confrontés...Elles souvent leurs destinées ont été choisies pour elles et elles ont appris à prendre leur mal en patience, elles ont souvent du l'accepter, s'y resigner et s'y adapter pour leur enfants.
Nous les femmes marocaines (je parle pour mes consoeurs de ma generation et de mon pays qui s'y retrouveraient ) nous avons été modelées par les mots PATIENCE et RESIGNATION, RESILIENCE et SACRIFICE ( les mêmes que le Virus vous fait découvrir) ...pour vous, pour vous plaire, pour vous servir, pour être ce que nous sommes devenus aujourd'hui impuissants dans notre confinement...
Alors peut-être si vous l'acceptez avec humilité, nous pouvons vous donner un conseil ou deux dans cette situation qui nous "réunis" tous aujourd'hui!
Messieurs qui me lisaient, vos mères, vos soeurs, vos filles et vos épouses ont vécu cela au quotidien, et continuent à le vivre Corona ou pas...J'espere que ces restrictions que vous découvrez vous feront ressentir de la compassion et de l'empathie pour le monde des femmes que vous côtoyez depuis toujours et dont vous n'avez jusque ce jour peut-être jamais vraiment pu comprendre la souffrance.
Alors oui le Corona Virus , il a toujours existé, pour nous les femmes au Maroc ...et nous y sommes beaucoup mieux préparées....

Parce que peut-être dans quelques jours ou encore quelques semaines de confinement supplémentaires, vous aussi vous passerez par ce que vous avez nommé des crises d'hystérie dues à nos hormones, nos règles ou notre menopause...A force d'être confinés et frustrés, bientôt nos humeurs se ressembleront  et en cela le confinement nous rendra aussi égaux...


Salima Luna Ghazal Raoui

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article