Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salima Raoui

Artiste - Art Thérapeute Humaniste- Fondatrice de ECC/ABB

Salima Raoui

J’ai pu déceler, reconnaitre et accepter ces schémas qui se répétaient à mon insu - Temoignage ECC en ligne

Témoignage du vécu par une Praticienne ECC , accompagnée et formée par Lourdes Landmann- Malpica, Praticienne ECC senior et formatrice ECC Protocole en ligne.

"R E N A I T R E  A  S O I  E N  C O N F I A N C E (Feedback)
 
Avant le confinement, j’étais déjà presque confinée depuis des mois suite un inconfort au pied. Cette période m’a invité à aller encore et encore dans mon intériorité, dans les coins et recoins, j’ai surement déchiffré plein de messages reçus qui me recommandaient tous de rester dans le ralenti agréablement imposé.

Quand le confinement à cause du COVID s’est imposé, j’ai pensé que j’étais prête à ce style de vie sachant que je l’ai accepté le cœur ouvert, je m’y suis découvert des activités autres que je faisais jusqu’à un jour où je sentais une résistance à cet état, des émotions/peurs remontaient en surface. J’étais surprise en me disant et moi qui croyait avoir libéré plein de choses, et moi qui croyait être prête…. Ce n’était pas totalement le cas ! Il est vrai que mon introspection qui a duré 7 mois m’a permis de me désencombrer de choses ou schémas qui me collaient à la peau…mais comme on dit toujours entre praticiens, on ne libère jamais assez, il faudrait toujours être prête, balai à la main pour au cas où une petite poussière se pose.
Le protocole ECC en Ligne est venu à temps sans le savoir : ma première motivation était de pouvoir expérimenter l’accompagnement en ligne pour pouvoir finir mes accompagnements interrompus par le COVID. Mais après chaque séance, je sentais que c’était finalement le moment juste pour entamer encore un nouveau pas vers moi et vers le nouveau cycle à venir, qui se mettait en place tout doucement. La première séance sur les peurs n’était pas vraiment une révélation pour moi sachant que je connaissais et j’observais la plupart de mes peurs chaque jour (une résistance subtile était là). Mais les poser, les nommer, leur attribuer des symboles étaient une belle expérience et une belle reprise de conscience.

Les séances suivantes m’ont permis d’aller encore plus vers chacune de mes peurs, en chercher la source, à quoi elle est associée dans le temps et l’espace. Le résultat est que vraiment j’ai pu déceler, reconnaitre et accepter ces schémas qui se répétaient à mon insu depuis bien longtemps et jusqu’au jour d’aujourd’hui. Et surtout, identifier les mini peurs ou parfois la peur source derrière chaque peur posée.
Les dessins d’objets/symboles posés intuitivement, étaient aussi une belle occasion de re-danser avec mon auto-censeur qui pointait parfois le bout de son nez, mais je lui chuchotais doucement : « Ah non désolée, je ne te laisserai pas faire ☺ ». La dernière séance était aussi une autre façon d’ancrer toutes les transmutations de mes peurs ainsi que d’avoir accès aux ressources du Moment en cas de besoin. 
Je me suis réconciliée avec l’écriture que j’ai laissé de côté depuis plus d’une année. Ma petite fille intérieure ne me quitte pas mais durant ce protocole j’ai senti sa présence un peu plus et mon adulte était là plein de douceur et de bienveillance envers elle. Après chaque séance, je laisse libre court à ma créativité pour être guidée à un ou plusieurs moyens pour ancrer la séance notamment les pages de collage, la prière, le dhikr, méditations…et la cuisine.
Chaque séance était une brique de plus pour construire un peu plus d’ancrage de qui je suis, avec mes « weaknesses et strenghts », avec mes ombres et mes lumières..Je m’allège séance après séance !
Ce protocole est finalement un moyen simple, doux pour faire face à ses peurs.
De plus, J’ai toujours été pour le contact direct avec le client quand il s’agit d’accompagnement et je considérais que les séances à distance n’étaient pas pour moi et qu’elles n’allaient pas vraiment permettre une connexion directe avec le client … Mais à ma grande surprise mon expérience en ligne a fait que j’aie totalement changé d’avis après toutes ces reliances/résonnances vécues durant chaque séance, et ce, malgré la distance. Je considère à présent que la présence physique est certes importante mais pas nécessaire pour établir le lien avec l’autre. Suffit juste d’être dans la Présence pour finalement autoriser cette connexion. 
L’accompagnement par Lourdes était doux, bienveillant et bien cadré. Une belle sensation de pouvoir être bien reçue « en ligne » comme si on était dans la même pièce. Gratitude !
Je porte de plus en plus un regard neuf sur moi et je grandis de plus en plus en confiance"

K. Mai 2020
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article