Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salima Raoui

Artiste - Art Thérapeute Humaniste- Fondatrice de ECC/ABB

Salima Raoui

Votre vécu en ECC : "Je ne ressens plus ce besoin que j'avais de me confier aux autres sur mes douleurs et pour moi, c'est un grand pas vers l'amour de MOI.

 

"En toute simplicité, combien de psychologues j'ai rencontrés, combien d'énergie gaspillée pour nul résultat, tellement je tournais en rond.
Mais là, avec toi ma chère Salima, j'ai accepté de me livrer à un travail sur moi-même en me laissant guider par ton approche qu'est l'Art thérapie ECC ( l'hypnose, la peinture, le collage, l'écriture), tu as réussi à traverser ma carapace pour toucher mon subconscient et caresser mon âme par ta capacité à instaurer un cadre thérapeutique, en faisant tranquillement rejaillir ma part d'ombre et de lumière.
 
Merci pour ton écoute, ta patience, tes outils, tes conseils, ta présence si humaine et bienveillante. Tu m'as permis de croire en cette voie vers une guérison si espérée, en m'accompagnant pour m'orienter vers l'acceptation et le respect de qui je suis,  en m'aidant à me libérer de mes anciens schémas...tout en douceur et en révélation. 
 
J'ai toujours su dans mon for intérieur, sans l'affirmer vraiment (et aujourd'hui je n'ai plus honte de cela) que mes faiblesses étaient liées à mon manque d'estime de moi, à mon manque de confiance en moi et à mon manque d'affirmation; j'étais emmurée derrière mes émotions...mais là je me sens de moins en moins faible et de plus en plus belle de l'intérieur (grace à toi) et tu sais ce qu'il y a de merveilleux dans ma nouvelle zénitude ?  c'est que je ne ressens plus ce besoin que j'avais, si incommensurable,  de me confier aux autres sur mes douleurs et pour moi, c'est un grand pas vers l'amour de MOI.
Pour tout cela...merci 🤗❤
Je remercie la vie ma chère Salima,  d'avoir croisé ton chemin. "
 
M
le 11/11/2020

 

Témoignage reçu ce matin, après un accompagnement en thérapie ECC dans le Protocole des Chakras , commencé en Juillet et terminé le 31 Octobre 2020.
 
Lorsque les chakras sont revisités un par un et que l'on arrive au chakra du coeur en toute authenticité et humilité, l'équilibre de notre couple intérieur peut commencer à s'installer. Le résultat est une ouverture du coeur , qui renforcé de son amour protecteur (archetype du pere) et amour inconditionnel ( archetype de la mère) peut enfin commencer à aimer sans juger , pardonner sans attaches, se liberer et libérer les autres des liens affectifs dépendants.
Lorsque le chakra du coeur est ouvert et purifié, l'amour de Soi peut se manifester sans égocentrisme ni égoïsme, une re-programmation  juste qui prend en main sa responsabilité de s'aimer. Et pour y arriver il est Essentiel d'aller visiter et purifier tous les chakras du bas du 1er au 4ieme. 
C'est encore beaucoup d'emotions pour moi d'arriver au bout de ce chemin de compagnionage ensemble , étant témoin des transformations majeures incarnées dans le vécu au fil des séances et entre les séances. Confirmée encore et toujours que Tout est en Soi même si pour toucher cela totalement il nous faut l'accueil de l'autre un instant pour pouvoir l'accueillir aussi .
 
Ceci aussi prouve que la distance ( M se trouvant dans un autre pays et sur un autre continent) , le confinement et le chamboulement du télétravail ( le materiel de peinture à acheter au debut étant limité, nous avons fait avec ce qu'elle avait) , le décalage horaire ( parfois et souvent devant sacrifier la grasse matinée pour elle et mes activités familiales ou amicales du weekend pour nous permettre une tranche horaire mutuellement praticable) , aucun de ces obstacles apparents n'ont pu empêcher le travail de se faire, car le coeur, l'âme et l'engagement était au RDV et que le désir de transcender la souffrance était plus fort que tout le reste. 
Merci M pour ta confiance et pour ton engagement vis-a-vis de ta guérison. 
 
Salima
PS: le collage en haut est le mien , lors de la séance chakra du coeur avec M faites le 12/9/2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article